Accueil

 

Les études menés dans nombreux pays par l’OIT (organisation International de Travail) et la CSI (Crime Scene Investigation) indiquent que les travailleurs/euses domestiques jouent un rôle essentiel dans le bien-être des sociétés et leur structure économique. Aujourd’hui les femmes, qui représentent près de la moitié de la main d’œuvre dans le monde, sont de plus en plus nombreuses à payer pour la prestation de services domestiques dont elles se chargeaient auparavant pour leurs familles. Les études de IBC Sarl indiquent que 37,33% (soit 112 sur le 300 ménages enquêtés) des ménages de la ville de Bukavu utilisent des travailleurs domestiques et 17, 33% (soit 52 ménage sur le 300 enquêtés) n’utilisent pas des travailleurs domestiques mais désirent en avoir.

Cette situation implique un besoin de 54,66% d’utilisation des travailleurs domestiques dans les ménages de Bukavu. Toutefois les pratiques usuelles sur le marché de travail domestiques ne sont pas très bénéfiques aux travailleurs domestiques au vu de traitement leurs accordés par leur employeurs pendant que ces employeurs restent dans une perpétuelle insatisfaction des prestations de leurs techniciens de surface communément appelés domestiques.   Le fait que certaines organisations intervenant sur le marché de travail domestique évoquent uniquement les droits de cette catégorie de travailleurs, ils n’ont pas toutefois travaillé sur l’équilibre prix qualité pouvant conduire aux employeurs domestiques d’améliorer les traitements réservés à leurs travailleurs en fonction de la qualité de prestation de ces derniers.

Le concept innovateur de IBC Sarl est l’incubateur triangulaire G3G (G3G défini comme un Groupe de Trois Gagnants) qui agissent ensemble et pour la satisfaction des tous.

IBC Sarl utilisera cet  incubateur triangulaire G3G à trois niveaux :